Renforcement de la protection sociale des groupes vulnérables en matière de nutrition (enfants, adolescents, femmes)

Des études ont montré qu’une augmentation de revenus chez les femmes se traduit par une nette amélioration du bien-être et du statut nutritionnel des enfants. Cependant, il est priorisé de donner aux femmes les moyens d’agir et de renforcer leur rôle dans la lutte contre la malnutrition. Les programmes de transferts sociaux qu’ils soient durables ou d’urgence (distributions en nature ou en espèces) devront être accompagnés par des paquets essentiels de nutrition y compris des activités d’information et de promotion des actions de nutrition pour les groupes cibles au niveau des centres de counseling communautaire.

 Afin de lutter contre la grossesse précoce, les stratégies de planning familial, en tant qu’ensemble de moyens concourant au contrôle des naissances.

Compte tenu du faible pouvoir d’achat de la population malgache, surtout dans le monde rural, la plupart de la population n’arrive pas à couvrir les frais de soins. Il est recommandé  de considérer  de l’accès de la population aux soins.

Entité associée: