La Fortification Alimentaire à Madagascar reçoit l'appui du BASF et du PAM

Le BASF et le Programme Alimentaire Mondial (PAM), en étroite collaboration avec le Ministère du l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat, le Ministère de la Santé Publique et l'Office National de Nutrition de Madagascar, unissent leurs forces pour avancer la Fortification Alimentaire à Madagascar 
• Un Atelier Stratégique sur la fortification alimentaire se tiendra à l’Hôtel Carlton, du 27 au 28 mars 2019, pour mettre fin à la faim et traiter la thématique des carences en micronutriments; 
• Une initiative multi-sectorielle et multi-partenariats pour renforcer l'Alliance Nationale pour la Fortification Alimentaire (ANFA) et le réseau SUN du secteur privé pour la nutrition. 
Antananarivo, Madagascar – 27 Mars, 2019 – Le BASF, l'une des principales sociétés chimiques du monde, et le Programme Alimentaire Mondial (PAM), la plus grande organisation humanitaire au monde fournissant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence, réunissent les parties prenantes du système alimentaire dans un atelier sous l’égide de l’Alliance Nationale pour la Fortification Alimentaire. 
Le mouvement SUN est un réseau mondial travaillant en collaboration avec les gouvernements, les Nations Unies, les donateurs, les entreprises et les chercheurs pour mettre fin à la malnutrition. L'atelier vise à renforcer la coopération entre toutes les parties prenantes afin de relever les défis de la fortification des aliments à Madagascar, sous le leadership du Ministère de la Santé Publique, le Ministère de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat, et l’Office National de Nutrition. 
La coopération technique entre le BASF et le PAM permettra aux entreprises du secteur alimentaire à Madagascar de répondre aux besoins nutritionnels essentiels et de soutenir les efforts visant à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. L’objectif principal de cet atelier est d’élaborer conjointement une feuille de route permettant aux industries alimentaires de Madagascar de participer à des programmes d’enrichissement des aliments.
Des objectifs supplémentaires comprennent : 
- (1) Renforcer le réseau d’entreprises SUN à Madagascar en tant que plateforme nationale multi-partite pour catalyser la nutrition ; 
- (2) Dialogue sur la situation de la sécurité nutritionnelle et les défis et opportunités de l’enrichissement des aliments de base ; 
- (3) Identifier des possibilités de collaboration et de partenariat multisectoriel ; 
- (4) Apprendre les meilleures pratiques en matière d’enrichissement des aliments, l’expérience internationale et la gouvernance pour élaborer une feuille de route.

Selon Andreas Bluethner, Directeur de la fortification des aliments et des partenariats de BASF, «La collaboration technique entre le PAM et le BASF repose sur l'objectif commun de créer des systèmes alimentaires durables pour les populations aux besoins essentiels non satisfaits». «Le PAM fournit une assistance technique au Gouvernement et met à disposition son expertise en nutrition pour l’appuyer dans la réalisation du Plan National d’Action pour le Nutrition. La fortification alimentaire, une des stratégies clé de ce plan, constitue un puissant outil pour lutter contre la malnutrition dans le pays» affirme Moumini Ouedraogo, Directeur du PAM Madagascar. 
Claus Soendergaard, spécialiste mondial des applications pour l’enrichissement des aliments et le marketing technique chez le BASF, ajoute que «l’approche multisectorielle revêt une grande importance. Nous soutenons les usines avec des aliments enrichis et une assurance qualité efficace pour atteindre de manière rentable les personnes dans le besoin». La malnutrition est un défi majeur dans le monde d'aujourd'hui et de demain.
BASF et le PAM ont uni leurs efforts pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies: (2) éliminer la faim, (3) rester en bonne santé et bien-être, (12) consommer et produire de manière responsable et (17) établir un partenariat pour les objectifs. Plus de 2 milliards de personnes dans le monde souffrent de carences en micronutriments, notamment en vitamine A, en fer, en iode, en acide folique ou en zinc. 
À Madagascar, la malnutrition chronique affecte près d’un enfant sur deux, entraînant des pertes économiques pour le pays estimées à 14.5% du PIB selon l’étude sur le coût de la faim en Afrique. L'enrichissement des aliments de base est une solution efficace et durable pour améliorer l'état nutritionnel, en particulier parmi les groupes de population à faible revenu. L'enrichissement des aliments consiste à augmenter délibérément la teneur en micronutriments essentiels dans les aliments. Pour y parvenir, les producteurs d'aliments de base ajoutent des micronutriments essentiels, tels que la vitamine A et le fer, à des aliments de base tels que la farine ou l'huile.
L’initiative de fortification des aliments BASF est une entreprise à valeur partagée qui apporte des solutions de produits innovantes, une assistance technique et des capacités scientifiques en collaboration avec les partenaires stratégiques de la région.

Partenaires associés: 

Entité associée: